La glace… le remède le plus efficace pour les blessures de sport

L’une des meilleures utilisations de nos produits à base de glace concerne le domaine du sport

écrit Vendredi, de Emanuele Mortarotti

Bienvenue sur le blog de Dispotech, your disposable excellence !

L’une des meilleures utilisations de nos produits à base de glace concerne le domaine du sport : que se passe-t-il lorsque l’on contracte une petite blessure ? De quelle manière la glace peut-elle atténuer la douleur, soulager une inflammation ? Découvrons-le ensemble en nous appuyant sur un article intéressant, publié sur le site internet de la Harvard Medical School.

 

S’il ne fait aucun doute que le sport est une panacée pour le corps (et le mental) humain – il empêche l’apparition de maladies et allonge l’espérance de vie – nous ne saurions ignorer le revers de la médaille : l’activité physique nous expose au risque de blessures.

Même s’il est rare que l’activité physique entraîne des problèmes cardiaques, il faut rappeler qu’il est fondamental de faire une visite médicale complète avant de commencer toute activité physique qui implique la stimulation du mouvement : faites des analyses de sang et passez des examens cardiologiques et orthopédiques. Un autre conseil important est d’écouter votre corps : les douleurs dans la poitrine, un pouls trop rapide ou irrégulier, le souffle coupé, des vertiges ou des maux de tête sont des problèmes plus communs que l’on croit et représentent sans nul doute le signe que quelque chose ne tourne pas rond. Prenez soin de vous et consultez un expert, toujours !

Pour en revenir à notre glace : comment l’utiliser en cas de blessures ? Il existe un acronyme en anglais qui explique les étapes à suivre lorsque l’on ressent des douleurs à la suite de déchirures musculaires, chutes et autres : PRICE. Mais voyons plus précisément de quoi il s’agit !

 

  1. P (protection) signifie protection. Les tissus touchés par des blessures doivent être protégés contre les complications. Cela est possible avec l’application de bandes, bandages élastiques et semblables.
  2. R (rest) indique le repos. Les parties sujettes à des blessures ont besoin de temps pour guérir. Cela semble une évidence, mais l’habitude de l’entraînement a tendance à nous le faire oublier. Ne cédez pas à la tentation – il s’agit d’une perte de temps inutile, vous pourriez vous faire encore plus mal. Faites un « repos sélectif » : ainsi, si vous devez reposer une main souffrant d’une tendinite, vous pouvez faire du jogging, courir ou muscler vos jambes. Cette manière d’affronter une période de repos peut vous permettre d’ouvrir les yeux sur la nécessité de diversifier les entraînements, voire d’acquérir de nouvelles habiletés.
  3. I (ice) signifie glace. La glace est le moyen le plus économique, simple et efficace de lutter contre les blessures. La glace est un excellent anti-inflammatoire, qui réduit les inflammations et la douleur. Pour un meilleur résultat, appliquez une poche de froid pendant 10/15 minutes le plus vite possible après la contraction de la blessure ; répétez le traitement toutes les heures pendant les premières heures, puis 4 fois par jour lors des trois premiers jours. Recouvrez la peau avec un tissu léger, en prenant garde à ce qu’elle ne rougisse pas ou que ne se forment des ampoules. Après trois jours, effectuez la même thérapie, mais avec une source de chaleur.
  4. C (compression) indique la pression. La pression vous aidera à réduire l’inflammation. Dans la plupart des cas, une simple bande élastique fera l’affaire ; elle doit être confortable et pas trop serrée. Rappelez-vous que l’inflammation peut se présenter quelques heures après votre blessure. Une petite astuce consiste à mettre un petit carré de mousse directement sur la partie concernée avant de la bander : cela permettra une légère (mais nécessaire) pression seulement sur la zone douloureuse, sans vous gêner.
  5. E (elevation) indique le soulèvement. Il s’agit d’une technique toute simple qui permet de faire circuler le liquide des tissus blessés, en réduisant les inflammations et la douleur. Tenez la zone douloureuse en hauteur (aidez-vous d’un coussin) : cette technique vous aidera à retrouver la forme plus tôt que prévu. Il faut l’essayer pour le croire !

 

Vous voyez ? La glace, ainsi que ces autres conseils, peut vraiment vous aider à combattre les inflammations et les douleurs contractées par des mouvements brusques. Dispotech et sa ligne de produits pour le sport sont le bon choix pour tous les sportifs !

Connaissiez-vous cette méthode de guérison ? Utilisiez-vous la glace pour vous soigner ? Donnez-nous votre avis, contactez Dispotech, your disposable excellence.

Libellés
Emanuele Mortarotti
Auteur Emanuele Mortarotti

Manager

écrivez un commentaire